Salut à tous,   

Art-brut  Un autre immense pays de ce continent qu'est l'Argentine où là, comme partout ailleurs dans le monde, il y a des malades mentaux, des problèmes également...

* ARGENTINE - Entretien avec Alberto Sava, directeur du Front des artistes du Borda, première partie ! 

   ¨ Dans ce numéro de juillet, nous consacrons trois articles à des expériences conduites au sein de l’hôpital neuropsychiatrique José Tiburcio Borda à Buenos Aires. Le premier revient sur l’expérience de la radio La Colifata, qui émet chaque samedi depuis l’hôpital. Le second est la première partie d’un long entretien avec Alberto Sava, fondateur du Front des artistes du Borda dont nous publierons la deuxième partie dans le numéro de septembre.

    Le troisième est un court texte rédigé par les membres de l’atelier de journalisme du Front des artistes du Borda en 1989. Alberto Sava est artiste et psychologue social. Cofondateur et président jusqu’en 2003 de l’Association argentine du mime, il est aussi le créateur du Congrès et du Festival latino-américain du mime, qu’il a dirigé pendant dix éditions jusqu’en 2003. Fondateur et président du Réseau argentin de l’art et de la santé mentale, il a aussi créé et dirige l’École du mime contemporain et du mime-théâtre participatif¨... (Lire la suite)

http://www.alterinfos.org/spip.php?article4062

----------------------

* Malades mentaux : auto-portraits robots  !

   ¨A l’été 2006, Leandro Berra , à l’invitation d’un ami psychiatre argentin, part faire un travail dans une institution pour malades sévèrement atteints dans la région de Buenos Aires appelée Open Door. Là, il propose aux patients (toujours accompagnés de personnel soignant) de réaliser leur Portrait-Robot. Parallèlement, une équipe filme les séances. Le résultat est à la fois passionnant et bouleversant par la clairvoyance de certains portraits, la cruauté d’autres….

    ... qu’on soit un acteur à la mode ou interné à l’hôpital psychiatrique à Buenos Aires, le cheminement est le même. Sauf que… Sans faire dans le raccourci hâtif et stupide, force est de constater qu’un malade mental n’a pas le même rapport à son image. Et c’est ce rapport-là qu’est allé explorer Léandro Berra sans aucun préjugé, ni sur ce qu’il était, ni sur son évolution potentielle à l’épreuve des séances. Que dire ? La lecture des résultats, qu’elle soit d’un esthète, d’un sociologue, d’un médecin ou d’un simple curieux, variera et il n’appartient à personne de sceller leur sens dans un discours. D’autant que ces productions d’autoportraits informatiques qui jouxtent un portrait photographique se doublent de documents filmés (et d’anecdotes) qui en aiguillent la signification, la portée, sinon la valeur...."... (Lire la suite)

http://www.carnetsdesante.fr/Malades-mentaux-auto-portraits

--------------------

* Liens franco-argentins en psychiatrie et santé mentale !

¨Chaque société, d’après son propre type de développement économique et socioculturel, propose différentes solutions aux problèmes que pose la santé mentale de ses membres. La reconnaissance de chaque particularité nationale rend possible l’assimilation collective des contributions de chaque pays et devient une source d’enrichissement pour tous. De tels échanges doivent se faire dans le respect et la tolérance réciproques, excluant les attitudes de suprématie, afin de permettre la confrontation de points de vue souvent divergents¨... (Lire la suite )

http://psy.francoarg.asso.free.fr/5octobre.htm

----------------------------

* Institut de médiation animale !

   ¨L'association ''El Camino'' , Institut de Médiation Animale a vu le jour en novembre 2011. Son siège social est situé à Bissia - 39130 Boissia.

* Zoothérapie ou thérapie assistée par l’animal (TAA) :

La médiation animale est une méthode thérapeutique cherchant à favoriser les liens naturels et les bienfaits qui existent entre l’homme et les animaux. Cette thérapie est un complément présentant un intérêt majeur en complément d’autres thérapies comme la psychiatrie, la psychologie, l’ergothérapie, la psychomotricité, etc.

  - Historique

    Les premiers écrits sur la zoothérapie  indiquent qu’on se servait des animaux de la ferme en traitements complémentaires chez les patients souffrants de troubles psychiatriques. Curieusement ce sont les infirmières qui ont importé cette pratique en milieu thérapeutique.

   Au XVIII siècle William TUCKE, scandalisé par les conditions de vie des malades mentaux dans un asile d’aliénés de la ville de York  (Angleterre) fonda l’Institut York Retreat qui ouvrit ses portes en 1796. Il confia des lapins et des volailles pour leur entretien quotidien et aussitôt les malades se sentirent mieux¨... (Lire la suite)

http://fermedulamableu.com/institut-de-mediation-animale.htm

-----------------

Pour terminer ce survol, voici un document très fourni sur les maladies mentales, que ce soit en Argentine ou ailleurs dans le monde... une référence pour ceux qui aiment approfondir ce vaste sujet, aller plus loin  dans la recherche de la vraie connaissance de la maladie mentale et sur ceux qui en sont affligés :

* Troubles mentaux et du comportement !

¨Troubles mentaux organiques, y compris les troubles symptomatiquesF00-F09 note

http://www.santedev.org/biblio/index.php?dossier=cimF00-F99

Pégé

* Photo ci-haut : Art brut (http://masmoulin.blog.lemonde.fr/2012/04/11/lart-brut-partie-1-introduction/)