Salut à tous,  

$upload$HISTORIQUE$thomaswillis_p210x215

Du site AFE : Historique de la maladie de Willis-Ekbom ! 

¨¨PREMIERE OBSERVATION SCIENTIFIQUE PAR THOMAS WILLIS

   La première observation du Syndrome des Jambes sans Repos est rapportée en 1672 par un neurologue anglais Thomas Willis. Selon ses propres termes, retranscrits en anglais en 1685 dans le London Practice of Physick, Thomas Willis explique "que le malade, au moment de se coucher pour dormir, présente des sursauts dans les bras et les jambes ainsi que des contractions des tendons. Le malade n'est pas en mesure de dormir, comme s'il était dans une salle de torture". 

Puis, en 1861, Theodor Wittmaack  fait une description .de ce qu'il appelle "l'anxietas tibarium" et qu'il considère comme une manifestation hystérique. 

CHANGEMENT DU NOM DE LA PATHOLOGIE !

   Les scientifiques, spécialistes du sommeil  du monde entier, réunis en congrès à Québec le 15 septembre 2011, ont décidé de changer le nom de la pathologie. Considérant que les dernières études cliniques modernes avaient laissé apparaître de façon certaines que les bras, voire d'autres parties du corps, pouvaient aussi être atteints, le nom de syndrome des jambes sans reposne correspondait plus à une description rigoureuse de la maladie.

De plus, le nom de Syndrome des Jambes Sans Repos incitait plus souvent à "sourire" qu' la compréhension des malades 

Les scientifiques ont donc adopté le nom désormais utilisé dans le monde entier de : MALADIE DE WILLIS-EKBOM (MWE)¨... (Lire au complet)

http://www.france-ekbom.fr/syndrome-adulte/historique.html

------------------------------------  

34645-43348-imageDu site Psychomédia : Le syndrome des jambes sans repos mieux compris !

   ¨Ce qui cause le syndrome, également appelé maladie de Willis Ekbom et plus communément impatiences dans les jambes, n'est pas tout à fait clair, mais chez certaines personnes il est associé à une carence en fer dans le cerveau, à une insuffisance rénale, ou à de faibles niveaux du neurotransmetteur dopamine. Le syndrome peut aussi survenir pendant la grossesse.

   Il toucherait entre 5 et 10% de la population et les symptômes, dont la privation de sommeil, peuvent mener à une réduction de la qualité de vie. Il est également un facteur de risque de maladie cardiovasculaire. (Lire au complet)

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2013-06-09/causes-explications-jambes-sans-repos

http://www.psychomedia.qc.ca/lexique/definition/syndrome-des-jambes-sans-repos

http://www.psychomedia.qc.ca/lexique/definition/dopamine

---------------------------------- 

images

Du site AFE : Un nouveau site sur la Toile pour aider les personnes affectées par le syndrome des jambes sans repos ou Maladie de Willis-Ekbom !

   ¨Dans le cadre de son combat contre la maladie de Willis-Ekbom, l’association France-Ekbom vient de lancer un nouveau site Web (http://www.france-ekbom.fr/).
   

Celui-ci apporte de précieuses informations aux millions de personnes affectées en France par cette maladie, ainsi qu’à leur entourage.


    La maladie de Willis-Ekbom ou syndrome des jambes sans repos est une maladieneurologique sensorimotrice, chronique, évolutive et parfois très sévère. Malgré une prévalence de 8,5% dans la    population française, elle est encore trop mal connue du public et quelque fois même du corps médical, ce qui pose la question de son diagnostic, souvent tardif, et de sa prise en charge. C’est    dans ce contexte que l’AFE lance son nouveau site web (http://www.france-ekbom.fr/). (Lire au complet)

http://capitalmedica.over-blog.com/article-un-nouveau-site-web-pour-aider-les-personnes-affectees-par-la-maladie-de-willis-ekbom-syndrome-des-110796824.html

Pégé