Salut à tous,  

sagano-bamboo-forest-940x628

Du site Le Figaro.fr :

    ¨ TÉMOIGNAGE - Atteinte d'un trouble bipolaire non diagnostiqué pendant quarante ans, Marie Brieuc est passée tout près de la clochardisation.

   «Brillante à l'école et plutôt joyeuse, tout s'effondre alors que j'ai 9 ans et que je fais un premier épisode de ce qui ressemble fort à une anorexie. Je venais de découvrir un lourd secret familial, mais mes proches, qui ne sont pas au courant, n'ont pas d'explication.

   Puis un nouvel épisode survient alors que j'ai 17-18 ans, qui vient perturber la fin de mes études. Je me sens déprimée sans comprendre pourquoi, mais comme ma mère et mon frère y sont aussi sujets, le psychiatre évoque une dépression et me met sous traitement: je prends donc des antidépresseurs jusqu'à l'âge de 48 ans (avec des périodes d'interruption), sans que cela résolve vraiment mes problèmes.

EN MARGE DE LA SOCIÉTÉ !

   Vers la trentaine, coup de théâtre. Je me sens à côté de ma vie, cela m'est devenu insupportable et je décide donc de tout plaquer: mon mari, ma maison, mon travail. Je prends mon petit garçon avec moi et disparais quelque temps de la circulation, ce que mes proches ne comprendront évidemment jamais. Incomprise, mal dans ma tête, je me sens vraiment en marge de la société. À ce moment-là, si je fais l'effort de retrouver un travail et donc une place dans la société, c'est uniquement pour pouvoir rester avec mon petit garçon.

   Ayant décidé de changer une fois de plus de voie professionnelle pour devenir art-thérapeute, je me retrouve par hasard à une conférence sur les troubles bipolaires et là, pour la première fois, je me reconnais complètement dans la description faite par le psychiatre de cette affection. Je décide donc de le consulter et après quarante ans d'errance, un diagnostic est enfin posé¨...  ( LIRE L`ARTICLE AU COMPLET )

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/09/05/22754-bipolaire-sans-savoir-jai-perdu-40-ans-ma-vie

http://www.argos2001.fr/

Pégé