Salut à tous,   

36034-50576-imageDu site Psychomédia :

   ¨ Les personnes atteintes d'un déficit cognitif léger sont plus à risque de développer une démence si elles sont atteintes de diabète ou de symptômes psychiatriques tels que la dépression, selon une étude publiée dans l'American Journal of Psychiatry.

   Le  déficit cognitif léger est un état entre le déclin cognitif normal lié au vieillissement et la démence dont la maladie d'Alzheimer est la forme la plus fréquente. Il touche 19% des personnes âgées de 65 ans et plus. Environ 46% des personnes atteintes développent une démence dans les 3 ans comparativement à 3% de la population générale.

  Claudia Cooper de l'Université College London et ses collègues ont analysé les données de 62 études, incluant 15 950 participants ayant reçu un diagnostic de déficit cognitif léger.

   Les diabétiques avaient un risque accru de 65% que les troubles cognitifs évoluent vers une démence. Les personnes ayant des symptômes psychiatriques tels que la dépression étaient 2 fois plus susceptibles de développer une démence.

   Le régime méditerranéen réduisait le risque alors que de faibles niveaux sanguin de folate (vitamine B9) augmentait le risque.

   L'étude ne montre pas que les liens observés sont de cause à effet, bien qu'elle  en suggère la possibilité. Des études randomisées sont maintenant nécessaires pour vérifier si des changements du mode de vie pour améliorer l'alimentation et l'humeur pourrait aider à éviter ou retarder la démence.

   Ces changements sons susceptibles d'apporter de nombreux autres bénéfices pour la santé, soulignent les auteurs ¨.

http://www.psychomedia.qc.ca/maladie-d-alzheimer/2015-02-20/facteurs-evolution-deficit-cognitif-leger?utm_content=buffer26f08&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Pégé