04 juin 09

UN TSUMANI DANS LA FAMILLE !

      Il y a quelques années, Lord Morris était au bord du divorce. Sa femme était internée pour la deuxième fois en deux ans. Et quand il demandait conseil à ses copains de travail, sur les chantiers de construction, leur réponse était sans appel.       ''C'est une folle... Crisse-la là'' !       Heureusement, avant de se rendre chez un avocat, Lord a rencontré une infirmière de l'hôpital Douglas qui lui a dit, gentiment: ''Monsieur, vous n'avez pas besoin de... [Lire la suite]
Posté par fricot à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 09

LE JOUR OÙ TON GRAND-PÈRE EST MORT !

   Dans quelques années, Jean-François devra avoir une conversation douloureuse avec sa fille. La petite sera devenue une adolescente. Elle sera en âge de savoir. Quand viendra le moment, Jean-François aura de la difficulté à trouver les mots !    L'histoire se résume pourtant en deux phrases: ''Il y a plusieurs années, j'étais malade,devra-t-il dire à la petite. Et j'ai tué ton grand-père''...    Il ne lui décrira pas cette scène, à laquelle il repense pourtant chaque jour de sa vie. Il ne... [Lire la suite]
Posté par fricot à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 09

LES MORTS-VIVANTS ! (2 DE 2)

   Ici, à l'Accalmie, le pouvoir des intervenants a cependant des limites. Et cette limite, c'est souvent la porte. Au-delà de celle-ci, les gens sont libres de faire ce qu'ils désirent. Lorsqu'ils sortent, les patients signent souvent un contrat de vie. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un véritable engagement, par lequel les résidents promettent par écrit de ne pas se suicider !    Johnny a un sourire béat plaqué sur le visage, assis dans une chaise berçante sur la véranda. Aujourd'hui, c'est le... [Lire la suite]
Posté par fricot à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avr. 09

LES MORTS-VIVANTS ! (1de2)

   Depuis deux ans, l'organisme L'Accalmie, de Trois-Rivières offre le gite à des gens qui ont déjà tenté de se suicider. Un centre de crise de neufs lits dont l'unique critère d'admission est de vouloir  en finir avec la vie ! Pour faire le vide et chasser ses idées noires, Louise nourrit un petit écureuil qu'elle se targue d'avoir apprivoisé et qui passe ses journées à gambader dans l'herbe de cette grande cour, ceinturée par d'immenses murs de tôles de plus de cinq mètres.       Mais pour... [Lire la suite]
Posté par fricot à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avr. 09

LES LAFLEUR , LA VRAIE HISTOIRE !

   '' Vous avez tout un numéro entre les bras '', glisse l'infirmière à la mère de Mark, de passage à l'hôpital avec son bébé pour une intervention chirurgicale. Le cadet de la famille est alors âgé de seulement deux semaines. C'était il y a 23 ans. Cette infirmière n'aurait pu voir plus juste !    Aux yeux de la justice, Mark Lafleur, fils de Guy Lafleur,ancienne vedette de hockey, est un criminel, qui a plaidé coupable à 14 des 16 chefs d'accusation qui pesaient contre lui.    Aux yeux... [Lire la suite]
Posté par fricot à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avr. 09

L'HÔTEL DU DERNIER RECOURS ! (2de2)

   Seules quelques ressources comme Le Rivage que nous venons de visiter s'adressent aux itinérants atteints de problèmes de santé mentale. Certains endroits sortent carrément des sentiers battus pour offrir une solution de rechange à cette clientèle difficile.    Aujourd'hui, nous visitons Chambreclerc, une maison de chambres où les pensionnaires sont totalement autonomes.    Aucun règlement à observer, sauf payer leur loyer et respecter les autres. Ils entretiennent une relation... [Lire la suite]
Posté par fricot à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 09

L'HÔTEL DU DERNIER RECOURS ! (1de2)

   A l'entrée, on nous tend la clef de la chambre pour la nuit. La pièce est minuscule. Un lit à une place poussé contre le mur, un bureau, un lavabo rehaussé d'un miroir fissuré et une armoire en bois. L'odeur de tabac s'est incrustée et prend à la gorge dès qu'on ouvre la porte. Les draps blancs sont troués par des brûlures de cigarettes.    Les 40 locataires du troisième étages possèdent tous de volumineux dossiers psychiatriques  et ont passé plusieurs années dans la rue. Derrière chacune des... [Lire la suite]
Posté par fricot à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 09

LA PSYCHIATRIE DES TOUT-PETITS !

   Il y a un support pour les petits manteaux. Des sacs à dos de Diégo, des boîtes à ''lunch'' de Thomas. Il y a des rideaux avec des pirates et des armoires remplies de jouets. Aujourd'hui, il y a cinq enfants, cinq garçons, dont aucun n'a commencé sa première année. Non, contrairement aux apparences, ils ne sont pas à la garderie. Ils sont à l'hôpital Ste-Justine de Montréal... Quand la maman de Justin est venue l'inscrire ici, il y a deux semaines, elle avait un oeil ''au beurre noir''. Justin, 5 ans, l'avait frappée... [Lire la suite]
Posté par fricot à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 09

LES MONTAGNES RUSSES !

  Nous sommes le 17 juillet, 1997, une moite soirée estivale. L'humoriste Michel Courtemanche est complètement déprimé. Dans quelques heures, il grimpera sur une scène au Vieux-Port de Montréal. Il n'a pas pris la puissante dose de médicaments dont il a ordinairement besoin pour lui permettre de fonctionner, avec toute la cocaïne qu'il s'envoie dans le nez. Pas le goût. Au début de la soirée, il a fait un saut au théatre St-Denis pour y présenter un numéro. La catastrophe. personne n'a ri. L'humoriste s'en moque éperdument. Il... [Lire la suite]
Posté par fricot à 16:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 09

LES BRAS DE L'HÔPITAL PSYCHIATRIQUE !

  Michelle a son plan. Elle y a réfléchi toute la semaine, au cours de ses longs moments où elle est couchée  sur son lit, examinant les méandres de son plafond. Elle a passé des dizaines d'heures à le ''paufiner''. Elle ira  d'abord chercher une rallonge électrique. Elle nouera une extrémité à la barre de douche et se passera l'autre autour du cou ! Puis, en une minute, ce sera fini...   Pour l'heure, Michelle est devant un café, dans un restaurant et elle raconte tout cela à Jude Gratton, son... [Lire la suite]
Posté par fricot à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]