Salut à tous,  

famillebebeparentstestdepaterniteDu site ADN ? Paternité :

   ¨ Depuis l’Antiquité, les philosophes et scientifiques se posent de grandes questions autour de l’hérédité. Un mystère qui fascine et dont Aristote en fit les premières hypothèses. A cette époque là pour lui, la transmission parent-enfant existe bel et bien, mais il pense que « de parents mutilés naissent des enfants mutilés, par exemple de boiteux naissent des boiteux, d’aveugles des aveugles ». Il considère également que si l’homme possède des caractères héréditaires, la femme quant à elle possède uniquement une fonction nourricière.

   C’est plusieurs siècles plus tard qu’il a vraiment été question de la découverte des mystères de l’hérédité et c’est au 19ème siècle que les scientifiques commenceront l’aventure ADN.

Les fondements de l’hérédité !

   C’est en 1822 au cœur d’un village sous l’empire autrichien (maintenant République tchèque), qu’un paysan du nom de Johann Mendel sera à l’origine de la découverte de l’hérédité. Jeune homme intelligent, il se fit aider par le prêtre du village pour continuer ses études dans un monastère, au sein duquel il sera ordonné prêtre et prendra le prénom de Gregor. Chargé de maintenir le potager de son monastère, il en profita pour réaliser une série d’expériences sur la transmission héréditaire des caractères et s’inspira des pois. Il publie en 1866 un volumineux article qui décrit soigneusement les détails de nombreuses expériences et y dévoilera trois lois permettant de prédire les fréquences de caractères qualitatifs au fil des générations.

Comment les scientifiques sont revenus sur l’ADN ?

   En 1909, 45 ans après Mendel, un biologiste danois du nom de Wilhelm Johannsen, effectue des recherches sur les caractères héréditaires des haricots. Il arrivera à la conclusion que la transmission des caractéristiques physiques, de génération en génération, est due à des petits éléments présents dans la cellule. Il décide alors de créer un nouveau mot pour les baptiser et les appelle « gène ».

   Cependant, pour Johannsen, les gènes ne sont pas portés par les chromosomes qui ont été découverts un peu plus tôt. Selon lui « l’hérédité peut être définie par la présence de gènes identiques entre les ancêtres et les descendants ».

Conclusion !

   L’ADN est sans aucun doute aujourd’hui le plus vieux système de stockage qui existe. Une base d’information conservée et propagée depuis environ 3,5 milliards d’années !

   Est-ce que dans un futur proche, serons-nous tous enregistrés sur ce fichier ? Est-ce que les profils ADN ne seront pas utilisés à mauvais escient ? Quelle tournure cela va-t-il prendre ?¨...   ( Voir l`article au complet )  

 http://www.adnpaternite.fr/lhistoire-de-ladn

Pégé