Salut à tous,   

091d313e9c_90131_fs-2-shutterstock-254734102

En voilà une bonne question ! Et la lecture de ce texte ne vous fera sûrement pas bailler... 

Du site Futura Santé : Le bâillement n'est pas une simple ouverture de la bouche, mais un mouvement d'étirement musculaire généralisé des muscles respiratoires (diaphragme, intercostaux, scalènes), des muscles de la face et du cou. Pourquoi bâille-t-on ? Est-ce un plaisir, un réflexe ? Les réponses dans  ce dossier.

¨  Le bâillement est un cycle respiratoire paroxystique, associé à une ouverture totale de la bouche, comportant, durant 5 à 10 secondes, des mouvements se succédant toujours dans la même séquence. Mais à quoi sert le bâillement ?

  Les mouvements du bâillement sont les suivants :

        .  Une inspiration ample, lente et très profonde avec la bouche largement ouverte.

  • L'expansion du pharynx peut quadrupler son diamètre par rapport au repos, simultanément à une ouverture du larynx avec abduction maximale des cordes vocales. L'inspiration d'air ne peut pas se faire par le nez pour bâiller, ni dents occluses.
  • Un bref arrêt des flux ventilatoires à thorax plein, l'acmé, souvent associé à des mouvements d'étirement des membres et une occlusion des yeux.
  • Une expiration passive bruyante et lente chez l'Homme, rapide chez les primates, accompagnée d'une relaxation de tous les muscles concernés. La bouche se referme et le larynx reprend sa place initiale. Une sensation de bien-être se répand.

Les muscles et le bâillement !

   Le bâillement n'est pas une simple ouverture de la bouche, mais, un
mouvement d'étirement musculaire généralisé, des muscles respiratoires (diaphragme, intercostaux, scalènes), des muscles de la face et du cou.

Le bâillement, un réflexe ?

   Cette association complexe et synergique de mouvements est néanmoins un comportement très stéréotypé qu'on peut qualifier de réflexe car de
survenue involontaire. Une fois enclenché, le bâillement peut être modulé par la volonté, soit en accentuant toutes les phases, soit en minimisant l'ouverture de la bouche et l'expiration, mais sans jamais pouvoir être empêché.

 

Petits et grands bâilleurs !

   L'association bâillement étirements se nomme pandiculation.  Moindre audition, paupières fermées, sensation de plénitude corporelle concourent à une relative perte de contact avec l'environnement. Le bâillement est souvent perçu comme une jouissance, un bref bien-être, ressemblant aux satisfactions des tiqueurs.

À quoi sert le bâillement ?

   L'éthologie  plaide pour donner un rôle de communication non verbale au bâillement (effet de synchronisation d'humeur d'un groupe, signal de décroissance d'un état de tension relationnelle ?)¨...  (  Voir l`article au complet )

http://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-plaisir-bailler-sept-questions-571/page/2/

Pégé