Salut à tous,

Du site France.Tv : La Sclérose en plaques est une maladie inflammatoire qui atteint le cerveau et la moelle épinière. Pour une raison mal connue, nos propres cellules de défense s'attaquent aux circuits nerveux.  

   ¨ Le cerveau est constitué de milliards de neurones connectés en réseaux. Chaque neurone est composé d'une tête en forme d'étoile, c'est le corps de la cellul

73-sclerose_en_plaques   Ce qui contient le noyau. Des filaments courts permettent au neurone de recevoir l'influx nerveux, qui le transmettra à son tour à un autre neurone par l'intermédiaire de l'axone. Cet axone est protégé par une gaine constituée de gras : la myéline. C'est elle qui permet la bonne transmission de l'influx nerveux.

   Dans la sclérose en plaques, cette gaine de myéline est attaquée et détruite par nos propres cellules de défense pour une raison non déterminée. Elles déclenchent une réaction inflammatoire et libèrent des substances qui attaquent directement la myéline. Ce qui laisse des zones sans myéline en forme de plaques à différents endroits, d'où le nom de la maladie.

   La conduction nerveuse est interrompue et des handicaps surviennent. Selon la localisation des atteintes, les signes de la maladie sont différents. Il peut s'agir de troubles sensitifs comme des engourdissements, des fourmillements des membres mais aussi des troubles moteurs, notamment des faiblesses musculaires et des paralysies.

Traitements et essais cliniques : le choix des patients !

   l'hôpital La Pitié-Salpêtrière à Paris, une nouvelle étude clinique est organisée pour tester un traitement contre l'inflammation, sur des malades atteints de sclérose en plaques. Les essais thérapeutiques doivent durer trois ans et le choix des patients qui vont participer est très sélectif. Même si l'on ne guérit toujours pas la maladie, ces quinze dernières années, la recherche a fait d'énormes progrès dans la lutte contre la maladie.

   Le suivi des malades se fait sur plusieurs niveaux, dans le cadre de consultations multidisciplinaires associant neurologues, kinésithérapeutes, psychologues et d'autres médecins en fonction des troubles.

   Le traitement des symptômes se fait grâce à des médicaments, celui des poussées, pour lequel on utilise des corticoïdes à haute dose sur une courte période, avec une efficacité peu durable, et qui entraînent beaucoup d'effets secondaires. Le traitement symptômatique diminue l'intensité des symptômes. Enfin, le traitement de fond a pour but de diminuer la fréquence des poussées et de ralentir l'évolution de la maladie¨...

https://www.allodocteurs.fr/maladies/cerveau-et-neurologie/sclerose-en-plaques/sclerose-en-plaques-une-maladie-neurologique_73.html

Pégé