Salut à tous,  

n-CENTRE-GOLD-large570

Du site Le Huffington Post Québec :

¨Qu’est-ce que le trouble du spectre de l’autisme (TSA)?

  C’est un trouble neurobiologique, neurodéveloppemental ou neurologique. Ce n’est donc pas une maladie, mais plutôt un trouble qui affecte trois champs en particulier : problèmes de communication, problèmes de socialisation et champs d’intérêt limités. L'autisme peut être accompagné d'un ensemble de troubles associés, tels que des troubles de sommeil, un retard de langage, un enfant non verbal, de l’hypersensibilité, etc.

 Comment peut-on diagnostiquer le TSA ?

   On le les connaît pas hors de tout doute. On sait qu’il y a probablement un facteur génétique, et peut-être un facteur environnemental, mais il n’y a rien de certain. Les études sur le génome humain tendent à démontrer que  ce serait un incident génétique. Il faut comprendre qu'il y a une différence entre un incident génétique et une maladie génétique. Dans un cas de maladie, une personne porteuse de la fibrose kystique, par exemple, expose tous ses enfants au même taux de risque de développer la maladie. Avec un incident génétique, c’est plutôt aléatoire. On connaît des familles de cinq enfants où il n’y a qu’un autiste, tandis que d’autres ont trois enfants et les trois sont autistes. Ça ne suit pas de ligne particulièrement claire. C’est sûr que plus notre environnement est pollué, plus on voit certaines maladies augmenter, et l’autisme en fait partie.
 

 Quelles sont les causes du TSA ? 

   On le les connaît pas hors de tout doute. On sait qu’il y a probablement un facteur génétique, et peut-être un facteur environnemental, mais il n’y a rien de certain. Les études sur le génome humain tendent à démontrer que  ce serait un incident génétique. Il faut comprendre qu'il y a une différence entre un incident génétique et une maladie génétique. Dans un cas de maladie, une personne porteuse de la fibrose kystique, par exemple, expose tous ses enfants au même taux de risque de développer la maladie. Avec un incident génétique, c’est plutôt aléatoire. On connaît des familles de cinq enfants où il n’y a qu’un autiste, tandis que d’autres ont trois enfants et les trois sont autistes. Ça ne suit pas de ligne particulièrement claire. C’est sûr que plus notre environnement est pollué, plus on voit certaines maladies augmenter, et l’autisme en fait partie. 

Y a-t-il une tendance à l’augmentation ou à la diminution avec les années ?

   Ça augmente toujours. Maintenant, on parle de 1% de la population qui est autiste. Il y a plusieurs facteurs qui expliquent cette hausse. Des meilleurs critères de diagnostic, puisqu’on connaît de plus en plus l’autisme, peuvent expliquer une partie de la hausse. Aussi, les CPE réfèrent plus d'enfants et les pédiatres sont plus informés.

   Il y a 10 ans, on entendait encore des choses comme «Ton enfant ne peut pas être autiste, il parle», mais aujourd’hui on sait que ce n’est pas vrai. Donc, on sait plus ce qu’est l’autisme, on a de meilleurs critères, mais ça n’explique pas des hausses aussi spectaculaires¨... ( Lire au complet )

  http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/02/questions-autisme-tsa_n_5075202.html?&ir=Canada+Quebec

 Pégé