Salut à tous,  

32235-35568-image

 Du site Psychomédia :

   ¨ La Haute autorité de santé (HAS) a publié, le 7 juillet, un rapport intitulé Dangerosité psychiatrique : étude et évaluation des facteurs de risque de violence hétéro-agressive chez les personnes ayant des troubles schizophréniques ou des troubles de l’humeur.

   Selon les études internationales, indique la HAS, les personnes souffrant de troubles mentaux graves sont 4 à 7 fois plus souvent auteurs de violence que les personnes sans trouble mental. Elles sont auteurs d'environ un homicide sur 20.

  Ce risque est surtout augmenté en cas d’existence concomitante d’une consommation d’alcool ou d’autres substances psycho-actives ou d’un trouble de la personnalité antisociale. En l’absence de ces facteurs, le risque est 2 fois supérieur à celui des personnes sans trouble mental. Le plus souvent, la violence des personnes souffrant de troubles mentaux est dirigée contre les proches ou les membres de la famille.

  Par ailleurs, les personnes atteinte de maladie mentale sont 7 à 17 fois plus souvent victimes de violence (verbale et/ou physique) que les personnes sans trouble mental.

Des facteurs de risque à repérer sont:

- les antécédents de violence commise ou subie, notamment dans l’enfance; - la précarisation, les difficultés d’insertion sociale, l’isolement; - l’abus ou la dépendance à l’alcool ou à d’autres substances psycho-actives; - un trouble de la personnalité de type antisocial; - l’âge (inférieur à 40 ans); - une rupture des soins ou un défaut d’adhésion au traitement¨...   ( Lire au complet )

http://www.psychomedia.qc.ca/sante-mentale/2011-07-08/dangerosite-psychiatrique-signes-d-alerte-has

Pégé