Salut à tous,  

slide_340844_3509567_free

Du site The Huffington Post Québec : Les adultes autistes sont là, parmi vous...

   ¨ «Ils sont làààà...». Cette réplique cinématographique laissée en suspens évoque avec un doux effroi le film Poltergeist qui a enfanté quelques accablantes nuits d'insomnie chez certains individus. C'est pourtant cette phrase toute banale qui rapplique impulsivement dans mon esprit quand on me demande où sont les adultes autistes aujourd'hui.

   En réalité, ils sont tout bonnement partout, tout autour de vous, mais vous l'ignorez tout simplement. Mais ne craignez rien, ils sont outrageusement pacifiques et avec les zombies, entités maléfiques ou monstres apeurants, ils ne partagent aucune similitude.

 Moi, avec le syndrome d'asperger ? 

   J'ai été de ceux et celles qui glissent malencontreusement sous la vigilance du radar. La quête de mon diagnostic a suivi la longue introspection de trois décennies du «Mais qu'est-ce qui cloche chez moi?». Rien, ni malformation organique, ni maladie mentale, ni traumatisme crânien ne parvenait à expliquer avec une logique implacable mes malaises en compagnie de personnes pourtant familières, mon épuisement corporel intense lorsque je me retrouvais captive d'endroits bruyants, mon obsession pour certains champs d'intérêt pointilleux et souvent peu populaires.

«On dirait que les gens sortent de la terre...»

   Comme dit Joe Dassin dans sa magnifique chanson Les yeux d'Émilie: «On dirait que les gens sortent de la terre». Les adultes autistes émergent d'un long silence. Je les vois apparaître en nouveaux arrivages à chaque semaine dans les groupes de discussion sur les réseaux sociaux, s'enquérant des ressources accessibles, d'un contact fiable pour une démarche en but d'un diagnostic enfin révélateur ou ils sont tout bonnement à la recherche de gens comme eux pour discuter enfin de leurs préoccupations et inquiétudes. Savoir enfin qu'ils ne sont pas la seule créature toujours vivante de leur espèce.

Et l`avenir ?

   Les enfants autistes d'aujourd'hui sont les adultes autistes de demain. Ils ne cesseront pas pour autant d'être autistes et ne se métamorphoseront jamais en individu standard comme une chenille se mute en papillon monarque ou ne disparaitront pas dans un nuage de poussière argentée. Ces jeunes vont accéder aux études supérieures puis intégrer le marché du travail peu à peu avec une réalité qui n'est tristement pas adaptée à leurs particularités. Il faut donc les soutenir, leur faire une place, les reconnaître pour leur valeur et leurs forces. Il n'y a que la sensibilisation qui pourra faire mouche et éveiller des consciences¨...   (  Lire au complet  )

http://quebec.huffingtonpost.ca/marie-josee-cordeau/autistes-adultes-parmi-vous_b_4409467.html?ncid=edlinkusaolp00000003

Pégé