31 mars 09

L'HÔTEL DU DERNIER RECOURS ! (1de2)

   A l'entrée, on nous tend la clef de la chambre pour la nuit. La pièce est minuscule. Un lit à une place poussé contre le mur, un bureau, un lavabo rehaussé d'un miroir fissuré et une armoire en bois. L'odeur de tabac s'est incrustée et prend à la gorge dès qu'on ouvre la porte. Les draps blancs sont troués par des brûlures de cigarettes.    Les 40 locataires du troisième étages possèdent tous de volumineux dossiers psychiatriques  et ont passé plusieurs années dans la rue. Derrière chacune des... [Lire la suite]
Posté par fricot à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 09

LA PSYCHIATRIE DES TOUT-PETITS !

   Il y a un support pour les petits manteaux. Des sacs à dos de Diégo, des boîtes à ''lunch'' de Thomas. Il y a des rideaux avec des pirates et des armoires remplies de jouets. Aujourd'hui, il y a cinq enfants, cinq garçons, dont aucun n'a commencé sa première année. Non, contrairement aux apparences, ils ne sont pas à la garderie. Ils sont à l'hôpital Ste-Justine de Montréal... Quand la maman de Justin est venue l'inscrire ici, il y a deux semaines, elle avait un oeil ''au beurre noir''. Justin, 5 ans, l'avait frappée... [Lire la suite]
Posté par fricot à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 09

LES MONTAGNES RUSSES !

  Nous sommes le 17 juillet, 1997, une moite soirée estivale. L'humoriste Michel Courtemanche est complètement déprimé. Dans quelques heures, il grimpera sur une scène au Vieux-Port de Montréal. Il n'a pas pris la puissante dose de médicaments dont il a ordinairement besoin pour lui permettre de fonctionner, avec toute la cocaïne qu'il s'envoie dans le nez. Pas le goût. Au début de la soirée, il a fait un saut au théatre St-Denis pour y présenter un numéro. La catastrophe. personne n'a ri. L'humoriste s'en moque éperdument. Il... [Lire la suite]
Posté par fricot à 16:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 09

LES BRAS DE L'HÔPITAL PSYCHIATRIQUE !

  Michelle a son plan. Elle y a réfléchi toute la semaine, au cours de ses longs moments où elle est couchée  sur son lit, examinant les méandres de son plafond. Elle a passé des dizaines d'heures à le ''paufiner''. Elle ira  d'abord chercher une rallonge électrique. Elle nouera une extrémité à la barre de douche et se passera l'autre autour du cou ! Puis, en une minute, ce sera fini...   Pour l'heure, Michelle est devant un café, dans un restaurant et elle raconte tout cela à Jude Gratton, son... [Lire la suite]
Posté par fricot à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 09

'' LOFT STORY ''

''' Je me coupe, je me '' magane '' le corps avec tout ce qui me passe sous la main : aiguille, vitre, rasoir. Je le fais encore, je ne peux pas me contrôler ''. Un cri du coeur, choquant, froid, insoutenable, soufflé d'une voix monotone, presqu'un murmure ... C'est celui de Katy... Elle n'a que 18 ans ! Sur sa jambe, elle a gravé le mot ''dead''. Un tatouage macabre, signé à la lame de rasoir. ''C'est pire sur le reste de mon corps. Tu ne veux pas voir ça ? ''.    Elle hésite avant de raconter une jeune... [Lire la suite]
Posté par fricot à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 09

UN THÉ POUR MATHIEU !

   Mathieu vient de revenir de son traitement à l'hôpital. Il s'assoit à sa table de cuisine et se sert un thé. Un colong taïwanais, un '' thé de nez '', disent les connaisseurs, pour souligner ses effluves floraux et aériens. Il met les feuilles vert foncé dans un petit pot en céramique. Il ébouillante les feuilles, compte  20 secondes. Puis, en se servant du couvercle comme filtre, il verse un liquide d'un jaune délicat dans sa tasse. Puis il goûte. Et il se fige !   Pour la première fois depuis cinq... [Lire la suite]
Posté par fricot à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 09

LA VIE EN MILLE MORCEAUX !

   Douzes centres de crise sont en activités à Montréal. Contrairement aux  endroits spécialisés comme l'Accalmie, ils sont ouverts à toute personne atteinte de trouble mental. Parmi eux, il y a le centre de crise l'Appoint, discrètement aménagé dans un secteur résidentiel de l'est de Montréal.     Malgré le mot ''crise'', personne ne se frappe la tête sur les murs. ''C''est surtout des gens qui veulent un lieu calme et une oreille attentive '', explique Sylvie Champagne, chef de service de... [Lire la suite]
Posté par fricot à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]